Collision des motos « wewa » sur la route de la mission : quatre blessés graves acheminés à l’Hôpital Saint Luc de Kisantu

Image d'illustration d'un taxi moto
Les taxi-motos son devenues ces dernières années un moyen de transport de plus en plus prisé par les Madimbadiens. (Crédit-photo: Colleen. https://www.flickr.com/photos/7198580@N06/)

Deux  conducteurs taxi-moto communément appelés « wewa » ont été gravement blessés, dans la matinée de ce mercredi 6 mars 2019, suite à la collision de leurs engins sur l’accident de moto sur la route de la mission catholique à la hauteur des cimetières de « Mpambu Ntanu » .


Une moto provenant de la Cité de Nkandu transportait une étudiante, semble-t-il de l’Institut Supérieur des Arts et Métiers de  Kisantu, « ISAM-Kisantu » en sigle; et l’autre de la Cité de la Gare, partie du capot bleu vers la Cité de Nkandu, transportait un passager et sa marchandise. 

Les deux motos sont entrées en collision, occasionnant des blessés graves et des dégâts matériels. Les deux motos ont été endommagées ainsi que les marchandises et les effets personnels.

Les victimes acheminées à l’Hôpital Saint Luc

Les victimes ont été acheminées à l’Hôpital Général de Référence Saint-Luc de Kisantu situé à 450m du lieu de l’accident.

Selon un témoin de l’événement, l’accident a été provoqué par l’incompréhension et  et le non respect de la bande sur la route.

Des conducteurs sans permis de conduire

Beaucoup d’entre les « wewa » ne maîtrisent pas le code de la route et ne possèdent pas le permis de conduire.

En plus, le mauvais état de la route les oblige à changer des bandes de conduite à la recherche du sol ferme et moins chaotique.

Publicités