Kongo central: construction prochaine d’une morgue à Madimba

Une vue de la cérémonie lors de la pose de la première pierre de la morgue de Madimba
Une vue de la cérémonie lors de la pose de la première pierre de la morgue de Madimba

La construction de la morgue de la Cité  de Madimba est une certitude et une nécessité selon Freddy Kita Bukusu.

Ce mercredi 27 février 2019, toute l’attention des Madimbadiennes et Madimbandiens était tournée  vers le siège du Territoire où le  vice-ministre de la Coopération internationale,  Freddy Kita Bukusu est venu poser la première pierre marquant le lancement incessant des travaux de construction de la morgue qui arrive à point nommé, non seulement pour servir la population de la Cité de Madimba et celle environnante, mais aussi pour désengorger la morgue de l’Hopital général de Référence Saint-Luc de Kisantu, située à  près de 20 km de la Cité de Madimba dans la la Zone de santé rurale de Kisantu.

Cet acte du gouvernement central, une fois concrétisé, soutiendrait le programme d’amélioration des infrastructures sanitaires que prône  le ministère de santé publique, et viendrait, en même temps, doter au Centre de Santé de la Cité de Madimba une unité d’autofinancement importante.

La population présente a émis le vœu de ne pas voir cette pierre restée toute seule comme on en trouve un peu partout dans le territoire de Madimba.

Dans sa gibecière le vice-ministre, Freddy Kita Bukusu, a également remis du matériel pour la réhabilitation de la toiture du centre de santé de la Cité de Madimba qui a été emporté  lors de la pluie torrentielle qui s’est abattue récemment dans la contrée.

Plus que comblée, l’infirmière titulaire dudit centre de santé, n’est  pas resté indifférente et a remercié  le vice-ministre et le gouvernement de la république pour cette double intervention combien bénéfique à la population de son air de santé.

L’Administrateur du territoire, Monsieur Louis Mbimba, son comité de sécurité et la notabilité de Madimba ont réservé un accueil chaleureux à SE Monsieur le vice-Ministre et ont eu les mots justes pour apprécier à juste valeur cette intervention d’urgence.

Le vice-ministre, Monsieur Freddy Kita Bukusu a mentionné dans son propos la tragédie qui a endeuillé, il y a quelques mois, le territoire de Madimba suite à l’incendie de M’buba qui a causé plus de 50 morts. Et ce, pour interpeller les Madimbadiennes et Madimbadiennes de mettre les mains dans la pâte du développement de notre territoire.

Pour chuter, Monsieur Freddy Kita Bukusu a lancé un appel pathétique aux Madimbadiennes et Madimbadiennes de la diaspora de venir investir, au pays en général et dans le territoire de Madimba en particulier, pour « un développement accéléré de notre territoire ».

 

Publicités