Kisantu : présentation du livre des mélanges en l’honneur de l’Abbé Mampila

Pour l'Abbé mampila, les discussions ainterreligieuses sont source d,enrichissment intellectuel et spirituel
Pour l’abbé Mampila, les discussions interreligieuses sont source d’enrichissment

L’abbé Mampila, Prêtre du Diocèse de Kisantu est Professeur émérite de Théologie était à l’honneur ce samedi 9 février 2018. Le livre « Foi et Cultures : perspectives œcuméniques et interreligieuses en Afrique » a été baptisé en sa présence au Centre Emmaüs de Kisantu.

 Treize auteurs en tout ont proposé des textes pour rendre hommage au Professeur abbé André Mampila dans l’ouvrage intitulé « Foi et Cultures : perspectives œcuméniques et interreligieuses en Afrique » publié aux Éditions du Centre pastoral du Diocèse de Kisantu.

L’ouvrage a été baptisé par l’abbé Cyprien Ziola, curé doyen de la paroisse Notre Dame des sept douleurs de Kisantu.

Une assistance triée sur le volet

L’assistance était composée des laïcs, des prêtres et des séminaristes, dont des collègues et des anciens étudiants du Professeur Mampila.

Abbé Delvaux Diampovisa, recteur du Grand Séminaire de Mayidi
Abbé Delvaux Diampovisa, recteur du Grand Séminaire de Mayidi

On a entre autres noté la présence de l’abbé Delvaux Diampovisa, actuel recteur du Grand Séminaire de Mayidi et de l’abbé Ngimbi Nseka ancien et actuel bibliothécaire dudit grand séminaire.

Abbé Ngimbi, Recteur Honoraire du Grand Séminaire de Mayidi
Abbé Ngimbi, Recteur Honoraire du Grand Séminaire de Mayidi

Quelques-uns des co-auteurs du livre étaient également présents. On peut citer par exemple l’abbé Alexis Mbuaki, Mr Mboso Kiamputu, Sr Marie_Suzanne Beauregard, l’abbé Banona…

IMG_1594

Prenant la parole, l’abbé Mampila a tenu à remercier l’assistance pour sa disponibilité et dédié la manifestation à tout le clergé de Kisantu.

L’abbé Mampila cependant formulé un regret : celui de ne pas avoir vu de jeunes confrères mener des recherches en théologie dans le champ de l’œcuménisme.  Il aimerait que de plus jeunes prennent la relève.

De l’enrichissement dans les rencontres

« Discuter avec des croyants de différentes horizons est enrichissant et sur le plan intellectuel et spirituel », a-t-il déclaré.

À la question de savoir quelle sera la prochaine étape de son parcours, l’abbé a donné une réponse empreinte d’humour et d’autodérision : « La prochaine étape ce sera le cimetière ».

Cette réponse est loin d’être la marque d’une résignation. Malgré le poids de l’âge, l’abbé Mampila n’a pas arrêté ses recherches en théologie. Il vient de signer un ouvrage en cours de publication.

Dieu, les hommes et les livres

Pour l’Abbé Cyprien Ziola, Curé-doyen de Kisantu, il existe un lien entre le fruit des recherches des hommes contenus dans les livres et la recherche de la Vérité absolue contenue dans le Livre saint, la Bible, pour les chrétiens.

IMG_1528

« Dieu a mis dans le cœur des hommes le désir de conserver dans les livres ou par d’autres moyens, le fruit de leurs recherches.  Tous les autres livres qui nourrissent la pensée et l’expression des hommes, s’ils servent à rechercher la vérité et à former d’une manière droite l’intelligence, puisent toujours d’une certaine façon à la source de la sagesse et de la bonté de Dieu », a-t-il indiqué avant de procéder à la bénédiction de l’ouvrage.

Le parcours d’un enfant du pays

Le professeur abbé André Mampila mambu est né le 3 octobre 1936 à Ki’ntambu à 5 km de Ngidinga dans la sous-région de la Lukaya au kongo central. Il entre au Petit séminaire de Lemfu pour y faire des études secondaires de 1952 à 1959. Il étudie la philosophie au Grand Séminaire de mayidi et la théologie au Grand Séminaire épiscopal de Tournai en Belgique.

Abbé Mampila Mambu, Professeur émérite de Théologie dogmatique

Il est ordonné prêtre le 31 juillet 1966 à Lemfu. De 1972 à 1976 il entreprend ses recherches doctorales en Théologie à l’Institut d’Histoire de la Réforme de la faculté autonome de Théologie de l’Université protestante de Genève en Suisse.

Une thèse soutenue dans une université protestante

Le 20 décembre 1976, il soutient une thèse en théologie intitulée: « Martin Bucer. Commentateur des évangiles 1527-1528 : patristique, thomisme et érasmisme chez un réformateur ».

Il a occupé plusieurs fonctions au sein des structures de l’Église en plus des enseignements en théologie dans les Grands Séminaires du pays. La dernière en date est celle d’Aumônier catholique des milieux universitaires à Kisantu.

 

Publicités