En RD-Congo, reports successifs et chaos logistique

Les prochaines élections en RD Congo s'annoncent chaotiques
Les prochaines élections en RD Congo s’annoncent chaotiques

Source : https://afrique.lalibre.be/29841/rdcongo-un-double-sondage-donne-fayulu-vainqueur/

À Kinshasa, une dizaine de kilomètres séparent le siège de la Commission électorale (Ceni), installé au bord d’une large avenue bordée d’immeubles, du quartier populaire de Bangu, où des sacs et bouteilles de plastique s’entassent à l’entrée de ruelles défoncées. Deux mondes qui ne se font plus confiance depuis longtemps.

« Nous en avons assez de souffrir. Nous voulons cette élection. On nous a dit le 23, puis le 30… Et maintenant ? », dit Simon Pandi, assis dans la parcelle de sa maison, devant une radio diffusant les informations. À 73 ans, il travaille encore comme inspecteur des écoles. Son salaire, 80 000 francs (à peine 44 €), fait vivre sa famille de 15 personnes. « Et un député qui ne fait rien gagne 8 000 dollars, lâche-t-il. Il faut changer ça. Il nous faut un président qui comprenne la misère du peuple. »

1,2 million d’électeurs privés du droit de voter

À Kinshasa, avant même l’ouverture des bureaux de vote pour ce scrutin censé se tenir dimanche 30 décembre, ils sont de plus en plus rares à croire aux résultats des urnes. Mercredi 26 décembre, la Ceni a publié dans l’après-midi un communiqué annonçant un report de l’élection dans trois villes du pays, pour des raisons « sécuritaires et sanitaires ». Beni et Butembo, deux agglomérations importantes à l’est du pays, dans la province du Nord-Kivu, sont touchées par une épidémie d’Ebola qui a déjà fait 350 morts, et par des tueries quasi quotidiennes, attribuées par les autorités à un groupe rebelle. Yumbi, à l’ouest, a été le théâtre d’affrontements ethniques la semaine dernière, qui ont fait une centaine de morts.

Publicités